Présentation du logiciel de mise en page InDesign

23 votes : 4.9
​​
 
Les logiciels de PAO (Publication Assistée par Ordinateur) de chez Adobe font figure de références en design graphique. Parmi eux, se trouve InDesign. Ce dernier a été conçu pour réaliser des mises en pages. Il offre une multitude d'options et de possibilités et vient ainsi concurrencer les softwares traditionnels de traitement de texte. Une fois maîtrisé, ce logiciel sert pour bon nombre de projets. Toutefois, son exhaustivité peut le rendre complexe. C'est pourquoi il est recommandé de suivre une formation InDesign pour l'utiliser intégralement de manière professionnelle.

Comment télécharger InDesign gratuitement et quels sont les différents abonnements disponibles ?


Bien qu'une licence soit nécessaire pour pouvoir profiter de toutes ses fonctionnalités, il existe une possibilité de profiter d'un InDesign gratuit. Pour les travailleurs indépendants et les particuliers, une version d'essai est disponible gratuitement en téléchargement sur le site d'Adobe. Cette dernière est valable 7 jours, après quoi un abonnement de 23,99 € par mois est proposé. Le site permet également de s'abonner à tout le pack "Creative Cloud", qui comprend les autres softwares de la suite. Souscrire au pack complet nécessite une mensualité de 62,47 €.

Pour les employés d'une PME et de grandes entreprises, l'entreprise américaine adapte son offre en proposant 14 jours gratuits sur l'intégralité du Créative Cloud. Une fois ce délai passé, le forfait est de 73,49 € par mois. Enfin, les étudiants et enseignants peuvent profiter de 7 jours gratuits. L'offre mensuelle bascule ensuite à 19,99 € par mois. Lorsque l'abonnement s'enclenche, l'utilisateur dispose de 14 jours pour revenir sur sa décision. Si ce délai est respecté, le remboursement intégral des frais dépensés est automatique.

Pour installer InDesign, il faut se rendre sur le site adobe.com. C'est au cours de l'inscription qu'il faut renseigner ses informations personnelles et/ou celles de son entreprise.

Comment les graphistes et les infographistes arrivent à tirer profit du logiciel pour optimiser leur temps de travail ?


Une fois maîtrisé, InDesign est un outil sensationnel. Il permet aux professionnels de la création de mettre en forme tout type de document. Cette spécificité lui permet de proposer une qualité d'exportation maximale pour un rendu parfaitement net lors d'une impression. C'est pourquoi il est considéré comme le software idéal pour la mise en page de magazines, cartes de visites, brochures d'informations...

En basant son utilisation sur une composition organisée en différents blocs, le logiciel permet d'optimiser de manière précise la structure d'un document. Il sert à mettre de l'ordre et d'aérer une création composée d'éléments textuels et/ou d'images. Une des fonctionnalités majeures d’InDesign est son Pathfinder. Ce dernier permet des possibilités étendues de création de blocs en donnant naissance à des formes qui peuvent s'associer entre elles.

Les panneaux de "scripts" facilitent, eux aussi, le process de création. Au cours de leurs missions, les graphistes doivent souvent effectuer des tâches répétitives. Tellement récurrentes qu'une erreur d'inattention peut vite arriver. Le scripting permet d'automatiser une tâche et permet ainsi de s'affranchir d'une action redondante et d'une éventuelle étourderie.

Qu’est-ce qui le différencie de ses homologues de la suite Adobe ?


La suite Adobe regroupe l'intégralité des logiciels nécessaires à la création visuelle au sens large. Les plus populaires dans le milieu du design sont les suivants : Photoshop, Illustration, InDesign, Lightroom, Premiere Pro, After Effects.

Première pro et After Effects sont destinés à de la création vidéo. Le premier sert davantage pour le montage vidéo, tandis que le second est utilisé pour de la post-production plus poussée (effets spéciaux, motion design, animation). Lightroom, quant à lui, est principalement utilisé par les professionnels de la photographie qui travaillent avec un grand volume de clichés. Il permet d'éditer, de stocker, et de classer ses photos.

Les 3 autres, sont souvent confondus. Photoshop est un logiciel de DAO permettant de retoucher une image. Il est le plus connu de tous et son nom est même rentré dans le langage courant. Il se présente comme une solution de manipulation de l'image aux fonctionnalités illimitées. Illustrator n'est ni plus ni moins qu'un logiciel de dessin qui repose sur des graphiques vectoriels. Il est très prisé dans le métier de l'illustration, car il permet de créer des tracés pour donner vie à des formes et pour dessiner tout ce que l'on souhaite. Pour finir, InDesign, est un logiciel de PAO. C'est un software particulièrement intéressant pour mettre en forme des affiches, des journaux, des infographies, des plaquettes... Il sert également de support pour réaliser un tirage d'impression de ces documents avec une qualité optimale.

Quelles sont les alternatives gratuites au logiciel InDesign ?


Bien qu’Adobe InDesign soit un outil très complet pour les graphistes, il existe aussi des outils équivalents, ou presque.
Le plus connu d'entre eux est sans doute Microsoft 2007 Word et ses versions ultérieures. En effet, il est possible de faire de la mise en page via ce dernier. Toutefois, sa fonctionnalité principale est le traitement de texte. Son champ des possibles est moins étendu que son équivalent de chez Adobe. De plus, il n'est gratuit qu'en version d'essai.

C'est aussi le cas de Swift Publisher et son côté "freemium". Réservé aux utilisateurs de Mac, c'est probablement ce point qui le dessert vis-à-vis d’InDesign. Relativement simple d'utilisation, il dispose d'une interface bien pensée. Plusieurs typographies et autres packs d'images sont disponibles à l'achat.

Pour 5,95 €/mois, Lucidpress permet de réaliser des créations destinées à un support numérique. Il est davantage destiné aux débutants en design graphique. Bien que sa prise en main soit facile, la qualité des fichiers n'est pas aussi optimisée que chez ses homologues.

100 % gratuit, Scribus est un software open source compatible Mac, Windows et Linux. Il regroupe toutes les fonctionnalités essentielles à un logiciel de mise en page. Néanmoins, son ergonomie n'est pas vraiment intuitive et elle rend son utilisation parfois complexe.

Parmi tous ceux cités, Canva est sans doute celui qui tire au mieux son épingle du jeu. Bien qu'il dispose de nombreuses fonctionnalités payantes, sa version gratuite met à disposition de nombreux packs et templates préconçus qui permettent de réaliser tout type de documents. Les modifications qu'il est possible de leur apporter sont en revanche limitées.
 
Si InDesign se présente aujourd'hui comme le logiciel de mise en page par excellence, sa maîtrise ne se fait pas du jour au lendemain. Apprendre InDesign nécessite une formation orchestrée par des professionnels du graphisme. Leur œil d'expert et leur expérience du terrain leur permettent de tirer profit des meilleures fonctionnalités de l'outil afin de répondre au mieux aux exigences de leurs clients.
Retour haut de page
DOCUMENTATION GRATUITE
Complétez les champs ci-dessous pour recevoir des informations sur les formations pour apprendre InDesign.
* Informations obligatoires
Utilisation des données personnelles
En validant ce formulaire, vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées par le GIE EDUNEO (responsable du traitement) et ses membres ou partenaires pour vous contacter par mail et/ou téléphone afin de vous transmettre des propositions commerciales sur les formations de votre choix. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et exercer vos droits, consultez cette page.